Septembre:    les frelons ont fait leur nid dans l'ancienne loge du picvert. Il s'agit ici de vespa crabo, le frelon européen. Sauf danger avéré, c'est une erreur d'éliminer ces hyménoptères car cela libère l'espace pour des espèces  plus problématiques (par exemple le frelon asiatique).

Août: échasse blanche juvénile dans un marais au coucher du soleil

Juillet: marais salants... aigrette garzette et sterne caugek dans le polder de Sébastopol sur l'île de Noirmoutier

Juin: la liberté de circuler revenue a été le prétexte à une escapade en Vasgovie, en bordure de la réserve de la biosphère à cheval sur les Vosges du Nord et le Palatinat et à une randonnée le long de quelques rochers remarquables...ici le Windsteinerfels et un des Rumberg Felsen. 

Mai: confinement oblige, quelques photos prises dans une touffe d'herbes folles à côté de la maison. De gauche à droite et de haut en bas:  le forficule ou perce oreilles, le scatophage du fumier, la réduve annelée, une punaise diabolique...

Avril.  Cet hiver la Sarre est sortie de nombreuses fois de son lit...Ici la dernière inondation début mars en pause longue.

Mars: l'hiver n'est pas terminé en montagne...

Février.  Le soleil levant surprend un renard traversant l'étang pourtant peu gelé...

Janvier.  Lever de soleil en hiver sur le Wachtfels...Vosges du Nord.

DECEMBRE      Dans une forêt de Slovaquie, rencontre fortuite avec la chouette de l'Oural (strix uralensis), classée parmi les espèces rares.

NOVEMBRE: pour changer un peu, pas de photo d'animal mais un paysage...Segla sur l'île de Senja

OCTOBRE : Pygargue à queue blanche (haliaeetus albicilla) souvent appelé "aigle pêcheur"...oiseau immense...  De plus en plus rare, victime des pesticides, de la pollution, de la raréfaction des zones humides etc...disparu de France depuis 1959! évidemment il  est totalement protégé.  Photo prise en Norvège en septembre, presque par hasard...Nous en avions observé à plusieurs reprises et celui ci était posé sur un rocher au bord du fjord non loin de l'île de Kvaloya d'ou il surveillait l'eau...pour une fois le téléobjectif (500 mm + moyen format + recadrage) était prêt...Il est des fjords où pour des raisons mercantiles, des touristes sont emmenés en bateau voir ces oiseaux qu'on attire en leur jetant de la nourriture...lamentable...

Septembre. Boeuf musqué (ovibos moschatus). Photographié en Norvège dans le parc du Dovrefjell. N'existe plus qu'au Groenland et en Norvège. Totalement à l'état sauvage. Vieux mâle solitaire. Environ 350 kg. Caractère ombrageux.

Beaucoup plus rapide que l'homme à la course, donc nécessite des précautions certaines pour  être photographié. Dans les combats entre congénères, sa "force de frappe" a été estimée à 950 kg, il est capable d'atteindre 60km/h. Evitez absolument de vous faire charger.

Anecdote: il y a peu, en Norvège, un "touriste" a été tué par un boeuf musqué, car le monsieur a tenté d'aller faire un selfie avec l'animal !!! authentique...

Août...nous sommes de vieilles connaissances (écureuil roux   sciurus vulgaris)  ...il habite derrière la maison et a ses habitudes dans les noisetiers, les noyers et les mangeoires des oiseaux selon la saison....

Juillet C'est la période des randonnées en montagne.  Chamois photographié dans le massif du Grand Paradis (500mm recadrage 50%)

JUIN L'étourneau sansonnet qui a fait son nid dans la loge creusée l'an passé par un picvert, nourrit ses petits avec des cerises (provenance: le cerisier du voisin!) et évacue systématiquement les déchets.

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Flickr Icon
  • Black Instagram Icon

© Guy Schneller  

 Proudly created with Wix.com