top of page

Dans nos régions l'hiver n'est hélas plus qu'un lointain souvenir. Ce n'est pas le cas en février dans le Cercle d'Or en Islande. Ici les chutes de Gullfoss.

IMG_0072_DxO - Grande.jpeg
IMG_0072_DxO - Grande.jpeg

L'automne s'étire, l'Anthurus d'Archer est toujours présent...encore un invasif venu de l'autre bout de la planète. 

DSC_3447_DxO - Grande.jpeg

Décembre: accalmie lors de la première tempête hivernale dans les  Hautes Vosges.

DSC_6064_DxO - Grande.jpeg

Novembre: pas d'image naturaliste ce mois ci mais l'envie de pousser un coup de gueule !   Ce lamentable spectacle, observé dans une forêt du Bas Rhin, ne va pas améliorer l'image de marque des chasseurs ! Dans ce cas, cela n'est rien d'autre que la triste signature d'une bande d'abrutis dont la place n'est sûrement pas dans la nature.

Octobre: Vautour fauve dans les Pyrénées.

DSC_2670_DxO - Grande.jpeg

Septembre: lutte pour la vie...Pin à crochets.  Espèce rustique située entre 1600 et 2500 m d'altitude. Aime les sols acides. Ici dans les lapiaz sauvages du versant espagnol de l'aiguille d'Ansabère dans les Pyrénées, Navarre.

DSC02052 Grande.jpeg

Août: Pourquoi est il mal aimé? parcequ'il croque une poule de temps en temps? Il faisait partie des espèces dites "nuisibles" ! Les

 génies qui nous gouvernent ont supprimé cette terminologie pour la remplacer par celle ci: Esod (espèces susceptibles d'occasionner des dégâts).  Notre petit renard en fait partie.  Cette liste est influencée par les lobbies de la chasse et de l'agriculture intensive, sans considération pour le rôle de ces espèces dans les écosystèmes! Le renard est particulièrement et massivement tué chaque année sans considérer son rôle essentiel dans la régulation des populations de rongeurs.

DSC_5879_DxO.jpg

Juillet:  sur une plage déserte de Vendée, le soleil se couche...

DSC_5660_DxO - Grande.jpeg

Juin: à la tombée de la nuit, la compagnie est en pleine activité...

DSC_2204_Nik_DxO - Grande.jpeg

Mai: au départ, un nichoir à mésanges. Le pic épeiche a passé l'hiver à en agrandir considérablement  l'entrée, sans prévoir qu'il y aurait à terme un squatter....

DSC_5108_DxO.jpg

Avril: galerie d'entrée de la grotte de la "Vieille Folle" dans le réseau du Verneau dans le Doubs. Les sculpture "en gouge" des parois sont dues à l'action de l'eau pendant les périodes de crues.

DSC_1261_DxO.jpg
DSC_4849_DxO.jpg

Mars: l'eau (surtout) et le vent (un peu) sculptent des merveilles...

Février:       Conciliabule...que peuvent ils bien se dire ?                                                                                                                                                             " C'est une triste chose que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas " Victor Hugo

DSC_2928_DxO.jpg

Janvier: la seule matinée d'hiver en décembre !

16012021-DSC_7992_Nik.jpg

Décembre:  un orage se prépare sur le Doubs.

DSC_1369_DxO_DxO - Grande.jpeg

Novembre:  La buse variable...à ce moment très occupée par un couple de corneilles agressives...

DSC_3461.jpg

Octobre: la marmotte en alerte dans le parc du Néouvielle (Pyrennées). Ici elles sont sauvages et difficiles à approcher, contrairement à la Vanoise par exemple, où dans certains endroits elles sont "domestiquées" et nourries par le tourisme de masse, ce qui est à l'origine d'importants problèmes de santé pour cette espèce. Strictement herbivores, on leur a trouvé du cholestérol !!!

31082022-DSC_3828.JPG

Septembre:  cumulus congestus sur les montagnes Aragonaises.

DSC_3797.jpeg

Août:  La Guêpe poliste: c'est surtout une prédatrice qui chasse de petits insectes mais elle est aussi attirée par le nectar des fleurs. 

 

4964E731-A972-4B82-A2CE-BAE3E49E98E5_1_105_c.jpeg

Juillet:  le machaon...de plus en plus rare comme tous les insectes, victimes innocentes de l'agrochimie.

DSC_0267 (1).jpeg

Juin:  Toujours en Vasgovie.  L'érosion naturelle est seule responsable de cette merveille

19042022-DSC_2897.JPG

Mai:  fin avril, début mai, c'est la période de floraison des jacinthes sauvages dans la forêt de Hal en Belgique. Le spectacle est extraordinaire, mais suite à la publication de milliers de photos sur les réseaux sociaux, la foule est telle que c'est infréquentable le week end. En semaine, au lever du soleil, il y a juste quelques photographes dans les bois. La photo ci dessous n'est pas retouchée mais faite en jouant avec les réglages et le mouvement de l'appareil. Encore merci à l'ami Claude de nous avoir indiqué l'endroit et comment y aller dans les meilleures conditions.

 

DSC_0185.jpeg

Avril: dans une zone humide de Bretagne, un cygne noir !  comment cet animal est il arrivé là ?

19032022-DSC_2469.JPG

Mars:  le Pilzfels...rocher remarquable en Vasgovie. Celui là est un défi à la pesanteur et n'est signalé sur aucune carte...vous ne rencontrerez personne si vous allez l'admirer.

11022022-DSC_1716.JPG

Février: le Grimpereau des bois. Doigts robustes, ongles arqués et acérés, et queue rigide sur laquelle il s'appuie, ce minuscule oiseau est taillé pour l'escalade. En effet il parcourt les troncs de bas en haut et en spirale et cherche sa nourriture en fouillant l'écorce du bec. Un peu de patience est nécessaire pour l'observer, il est sans arrêt en mouvement.

10012022-DSC_1696_edited.jpg

Janvier: pluies et brouillards persistants n'incitent pas à aller faire des photos...Pourtant ce ragondin a ignoré ma présence au bord de l'étang

14122021-DSC_1499.JPG

Décembre:  la sittelle torchepot se prépare à l'hiver.

02082017-GUY_3413-2.JPG

Novembre: les grandes aigrettes sont de retour dans le brouillard du petit matin.

28102021-DSC_1089.jpeg

Octobre: lever du soleil sur un lac en Norvège

DSC_0951.jpeg

Septembre: un renne dans la toundra du Finnmark. Il n'y a plus de rennes sauvages, sauf quelques uns dans deux parc nationaux. Les autres, le plus souvent assez farouches, font partie de troupeaux qui vivent en totale liberté, mais qui sont la propriété d'éleveurs Samis.

DSC_9836.jpeg

Août:  avocette juvénile dans le marais breton.

11072021-DSC_9481.JPG

Juillet: après un printemps catastrophique pour les abeilles, enfin, les conditions météo et les floraisons permettent de butiner...

24072016-DSC_8752.JPG

Juin:  le picvert, ici un mâle reconnaissable au trait rouge sous l'oeil, est hyperactif en ce moment...il y a des jeunes à nourrir. Son "rire" saccadé se reconnait très bien...

02042015-DSC_0505.jpeg

Mai:   un peu de technique....un couple de colverts en filé....

Mai: en avril les heures propices à l'observation de la nature ayant été verrouillées, c'était le moment de s'essayer à un peu de technique: un couple de colverts en filé....

colvertst 2.jpg

Avril:  L'hiver se termine dans les Hautes Vosges et les chamois reviennent brouter les chaumes sur les crêtes dès le lever du jour.

26032021-DSC_8996.JPG

Mars: c'est le début de la saison des amours pour la rainette verte...elle aime se reposer au soleil le jour et chasse des insectes la nuit. L'espèce est en grand danger d'extinction.

18042015-DSC_1212.JPG

Février:  l'étang est gelé, la tempête de neige fait rage, les canards colverts et les bernaches du Canada ne sont pa à la fête.

12012021-DSC_7793.JPG

Janvier: l'hiver est là, les grandes aigrettes sont de retour sur l'étang

10092015-DSC_3889.JPG

Décembre: Sous un pâle soleil d'automne, le grand cormoran fait sécher ses ailes

GUY_7296.jpeg

Novembre:  le cincle plongeur (cinclus cinclus). Vit près de rivières et torrents, à fort courant et plus souvent en altitude et se nourrit de larves, petits poissons...Il plonge, marche sous l'eau à la recherche de ses proies. Sa présence signe une eau de bonne qualité, peu ou pas polluée. 

13092020-DSC_6867.JPG

Octobre: l'isard (rupicapra pyrenaica), photographié en septembre dans le massif du Mt Perdu. De la même espèce mais plus petit que le chamois, avec des cornes plus divergentes et un pelage plus clair. Chassable, mais bénéficiant d'une protection dans les parcs naturels, il n'est actuellement pas en danger. Vivant le plus souvent en hardes, il est assez farouche.

08092020-DSC00462.JPG

Septembre:    les frelons ont fait leur nid dans l'ancienne loge du picvert. Il s'agit ici de vespa crabo, le frelon européen. Sauf danger avéré, c'est une erreur d'éliminer ces hyménoptères car cela libère l'espace pour des espèces  plus problématiques (par exemple le frelon asiatique).

23082020-DSC_6270.JPG
23082020-DSC_6375.JPG

Août: échasse blanche juvénile dans un marais au coucher du soleil

08072020-DSC_6082.JPG

Juillet: marais salants... aigrette garzette et sterne caugek dans le polder de Sébastopol sur l'île de Noirmoutier

15072017-DSC_1979.JPG
14072017-DSC_1701.JPG
18062018-DSC_6227.JPG

Juin: la liberté de circuler revenue a été le prétexte à une escapade en Vasgovie, en bordure de la réserve de la biosphère à cheval sur les Vosges du Nord et le Palatinat et à une randonnée le long de quelques rochers remarquables...ici le Windsteinerfels et un des Rumberg Felsen. 

28052020-Panorama_sans_titre1.JPG
28052020-DSC_5613.JPG
28052020-DSC_5619.JPG
24042020-DSC_5091.JPG
12042020-DSC_4918.JPG
19042020-DSC_4939-2.JPG
23042020-DSC_4964.JPG

Mai: confinement oblige, quelques photos prises dans une touffe d'herbes folles à côté de la maison. De gauche à droite et de haut en bas:  le forficule ou perce oreilles, le scatophage du fumier, la réduve annelée, une punaise diabolique...

Avril.  Cet hiver la Sarre est sortie de nombreuses fois de son lit...Ici la dernière inondation début mars en pause longue.

07032020-DSC_4433.JPG

Mars: l'hiver n'est pas terminé en montagne...

02012016-DSC_5290.JPG

Février.  Le soleil levant surprend un renard traversant l'étang pourtant peu gelé...

04122016-DSC_1170.JPG

Janvier.  Lever de soleil en hiver sur le Wachtfels...Vosges du Nord.

05122019-DSC_3929-2.JPG

DECEMBRE      Dans une forêt de Slovaquie, rencontre fortuite avec la chouette de l'Oural (strix uralensis), classée parmi les espèces rares.

chouette oural.jpg

NOVEMBRE: pour changer un peu, pas de photo d'animal mais un paysage...Segla sur l'île de Senja

01092019-DSC_2028.JPG

OCTOBRE : Pygargue à queue blanche (haliaeetus albicilla) souvent appelé "aigle pêcheur"...oiseau immense...  De plus en plus rare, victime des pesticides, de la pollution, de la raréfaction des zones humides etc...disparu de France depuis 1959! évidemment il  est totalement protégé.  Photo prise en Norvège en septembre, presque par hasard...Nous en avions observé à plusieurs reprises et celui ci était posé sur un rocher au bord du fjord non loin de l'île de Kvaloya d'ou il surveillait l'eau...pour une fois le téléobjectif (500 mm + moyen format + recadrage) était prêt...Il est des fjords où pour des raisons mercantiles, des touristes sont emmenés en bateau voir ces oiseaux qu'on attire en leur jetant de la nourriture...lamentable...

02092019-DSC_2047.JPG

Septembre. Boeuf musqué (ovibos moschatus). Photographié en Norvège dans le parc du Dovrefjell. N'existe plus qu'au Groenland et en Norvège. Totalement à l'état sauvage. Vieux mâle solitaire. Environ 350 kg. Caractère ombrageux.

Beaucoup plus rapide que l'homme à la course, donc nécessite des précautions certaines pour  être photographié. Dans les combats entre congénères, sa "force de frappe" a été estimée à 950 kg, il est capable d'atteindre 60km/h. Evitez absolument de vous faire charger.

Anecdote: il y a peu, en Norvège, un "touriste" a été tué par un boeuf musqué, car le monsieur a tenté d'aller faire un selfie avec l'animal !!! authentique...

DSC_1117.jpg

Août...nous sommes de vieilles connaissances (écureuil roux   sciurus vulgaris)  ...il habite derrière la maison et a ses habitudes dans les noisetiers, les noyers et les mangeoires des oiseaux selon la saison....

07062014-DSC_2500.jpg

Juillet C'est la période des randonnées en montagne.  Chamois photographié dans le massif du Grand Paradis (500mm recadrage 50%)

23102017-DSC_3366.JPG

JUIN L'étourneau sansonnet qui a fait son nid dans la loge creusée l'an passé par un picvert, nourrit ses petits avec des cerises (provenance: le cerisier du voisin!) et évacue systématiquement les déchets.

13062019-DSC_0626.jpg
bottom of page