• labeille57

PORCUPINE...rivière des territoires du NW

Mis à jour : févr. 14


Descente en autonomie de la rivière Porcupine, affluent du Yukon, dans les territoires du NW du Canada. Ce sont les territoires des Premières Nations Gwitchin.


Début du voyage: Whitehorse au bord du Yukon... bateaux à roues à aubes et souvenirs des chercheurs d'or. Petite ville sympa que nous visitons... ici plane l'ombre de Jack London. Puis dernier vol régulier vers Inuvik, ville du Nord, ville de pionniers, d'aventuriers, terminus de la Dempster highway. Le pilote, santiags et blouson de cuir, a plus l'allure d'un aventurier que d'un commandant de bord! Ici pas de contrôle de sécurité...on pourrait presque embarquer avec son fusil à l'épaule. L'excitation augmente...


Inuvik: l'équipe est au complet. Un hydravion, là avec un authentique pilote de brousse, va nous déposer en trois rotations, après avoir survolé le fantastique delta du Mackenzie (70 km de large), sur le lac Summit dans les monts Richardson. 3semaines d'autonomie.


Le delta du Mackenzie

Le lac Summit




Le Summit lake (cherchez le campement!) où nous a déposé l'hydravion. De là, nous avons descendu la rivière Bell, affluent de la Porcupine que nous allons descendre pendant plus de deux semaines en autonomie complète. Cerise sur le gâteau et rêve absolu: IL N'Y A PAS DE RESEAU!


La Bell. Un souci: préserver le matériel...

Sur la Porcupine...la navigation devient plus aisée.

L'été indien arrive à grands pas...



Cette nuit les aurores boréales ont dansé dans le ciel....


La rivière, indifférente, murmure et se raconte des histoires. Le temps s'étire. Silencieux, nous plions le camp sous les caresses glacées des brumes du matin.


La rivière s'élargit, la navigation est facile...mais quand le vent se lève, bien sûr de face, c'est une autre histoire...


Tiens, il y a eu un visiteur il n'y a pas longtemps...où ai je bien pu ranger ma bombe au poivre?


Une nouvelle fois nous assistons au "Bal de l'Univers" ( Olivier FÖLLMI). Interaction des particules chargées des vents solaires et de la haute atmosphère , ou la danse dans le ciel des âmes des ancêtres selon les Gwitchin...J'avoue que je préfère de loin la seconde explication ...


Et au milieu coule une rivière....

Ne pas négliger les repas...Dans les papillotes: les filets des brochets pêchés par nos spécialistes...


Nous sommes partis des montagnes à l'horizon...


De temps en temps, sur la rive, un campement de chasse Gwitchin. Nous n'avons vu personne...




Les soirées s'enflamment...Nous avons changé de vie, mais le but approche...c'est avec un peu d'appréhension que nous allons retrouver la civilisation...Old Crow, but du voyage, se trouve au delà du prochain méandre.


Old Crow, capitale du peuple Gwitchin, terme de notre voyage. Pas de route. Il n'y a qu'un petit aéroport avec une piste en terre (permafrost oblige). L'accueil a été incroyable...un homme, sans un mot, nous a apporté un énorme morceau de saumon, un grand père avait un gâteau et nous a amené un seau de café, les enfants de l'école sont venus avec des baies cueillies pour nous en compagnie de l'institutrice...


Sans prévenir, dans la nuit, l'hiver est arrivé d'un coup...il était temps pour nous...nous n'étions pas suffisamment équipés pour continuer dans ces conditions. Le chef du village est venu nous trouver, a expliqué que pour la dernière nuit nous ne pouvions pas rester sous la tente. Il a fait déménager des gens, a mis une maison avec tout le confort à notre dispositions...chambres, cuisine, douches chaudes...sans rien demander. Nous étions sidérés. Voilà...je vous laisse juge...nous avons pris le lendemain un avion qui a décollé dans le blizzard...






27 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Flickr Icon
  • Black Instagram Icon

© Guy Schneller  

 Proudly created with Wix.com